Publié par

Horoscope hebdomadaire de Cal Garrison

30 mars 2020

Version originale américaine : http://calgarrison.com/weekly-horoscopes.html et facebook.com/CalGarrison/

Cal Garrison – Horoscope 30 mars 2020 – VERSION Française

Les horoscopes de cette semaine sont publiés à la lumière d’une Lune Gémeaux, qui deviendra Nulle à 17h10 (Paris) le 30 mars, et restera sur ce mode jusqu’à ce qu’elle franchisse l’Orée du Cancer à 13h41 le dernier jour du mois. Nous pourrions parler du virus et du verrouillage mondial, mais passons. Je ne sais pas pour vous, mais j’en ai eu assez, et j’en ai entendu assez ; ce serait bien si nous pouvions trouver un autre sujet de discussion.

En observant les mouvements de la Lune, je remarque qu’elle va entrer en conjonction avec mon Uranus natal et frapper mon Ascendant Cancer dès mardi matin. J’espère que cela ne vous dérange pas, mais j’aimerais en parler et m’étendre sur ce sujet à partir de mon expérience/perspective personnelle. (Je ne sais jamais où ces réflexions vont me mener et cela s’est avéré être long. Si vous n’êtes pas prêt à le faire, n’hésitez pas à passer à votre prédiction hebdomadaire)

La Lune entre dans le Cancer une fois par mois. Elle se sent chez elle dans ce signe car elle gouverne cette partie du zodiaque. La plupart des astrologues vous diront que les personnes ayant un Cancer bien placé, que ce soit le Soleil, la Lune ou le signe du lever, auront de fortes tendances domestiques, nourricières et sécuritaires. Ce n’est jamais une bonne idée de superposer des stéréotypes rigides sur l’un des archétypes astrologiques. Jusqu’à un certain point, l’imagerie maternelle et domestique est vraie pour le Cancer, mais pas tout le temps : ces traits ne sont pas tout à fait suffisants. Si vous étudiez l’astrologie pendant un certain temps, vous découvrirez que la signification profonde de n’importe quel signe est bien plus intéressante que ce qui est écrit dans les manuels.

Au niveau le plus banal, le Cancer s’exprime selon la description ci-dessus. Ce que nous appelons les “caractéristiques maternelles” font parfois partie de sa nature. En disséquant le signe d’un point de vue plus ésotérique, nous découvrons rapidement que l’archétype du Cancer remonte à loin dans le temps. Au fond, tout ce que nous associons à la “maman” est enraciné dans le concept de “matriarcat” et tire son essence des grandes cultures matriarcales qui ont prospéré sur cette planète dans le passé. Il existe toujours des vestiges de ces traditions. Ce qui est intrinsèque à toutes ces traditions, c’est qu’elles étaient de nature tribale.

Alors, qu’entendons-nous par tribal ? Nous avons perdu le fil de ce concept. Dans une certaine mesure, il est toujours bien vivant parmi les indigènes – mais les autorités ont travaillé dur pour tenter d’exterminer les indigènes pendant si longtemps que nos souvenirs tribaux pourraient tout aussi bien se trouver dans une unité de soins intensifs, sous assistance respiratoire, à ce stade. Du fait que la construction moderne du noyau de la famille a empêché notre connexion avec la tribu humaine, en nous isolant dans de petites boîtes qui contiennent maman, papa et 2,5 enfants, nous avons perdu de vue le fait que nous sommes tous connectés. Alors que les grandes cultures matriarcales incarnaient l’idée que nous sommes mère, père, sœur, frère, fille et fils pour toutes nos relations – y compris nos amis à quatre pattes, les créatures qui nagent dans la mer, toutes celles qui sont ailées, ainsi que les cinq éléments.

Nous minimisons l’archétype de la personne Cancer en la gardant à la ferme, pieds nus et enceinte. Au fond, dans sa plus haute expression, la main qui berce le landau dirige le monde car le Cancer est la matriarche. Quiconque, homme ou femme, a reçu de fortes doses de ce signe dans sa carte, s’est incarné à ce stade de l’évolution de la Terre pour rappeler à tous ses proches comment revenir aux coutumes de la “Tribu”. Cela devient très important en ce moment car oui, en effet, nous sommes sur le point de “retrouver notre chemin vers le Jardin”. (Pourquoi pensez-vous que ceux dont le seul but a toujours été de nous séparer et de nous éloigner se mettent à crier et à donner des coups de pied en ce moment ?)

Alors, d’accord, nous nous sommes téléportés sur le Cancer – qu’est-ce qu’Uranus a à voir avec cela ? Je suis née avec Uranus dans le Cancer sur mon Ascendant, donc pour moi, cela a beaucoup à voir avec ça. Une fois par mois, on me rappelle à quel point cela a un rapport avec le Cancer. Je peux vous entendre dire : “Eh bien, elle doit être une sacrée mère” – oui et non – pas dans le sens traditionnel du terme. Pourquoi ? Parce que toute l’énergie de mon Cancer passe par un filtre uranien – et Uranus est excentrique. Contrairement à toutes les autres planètes du système solaire, elle tourne sur un axe horizontal, et non vertical. Il va sans dire que ma nature maternelle est bien là, mais elle a toujours été mise à l’écart.

Uranus est aussi la souveraine de l’astrologie. Si je suis devenu l’apprentie de Charles Jayne, c’est en partie parce que le jour où j’ai suivi mon premier cours avec lui, il a regardé ma carte du ciel et m’a dit : “Tu es venue sur cette planète pour être astrologue”. C’est ma conjonction Uranus-Ascendant qui lui a fait dire ces mots, et c’est le temps que j’ai passé avec lui qui m’a mise sur cette voie. Lorsque mon travail sur le terrain s’est mis à marcher et à parler, je suis devenue la “Mère du Ciel”. Depuis que tout cela a commencé, j’ai appris que chaque fois qu’Uranus natal entre en conjonction avec l’Ascendant, quel que soit le signe dans lequel il se trouve, la personne a un énorme potentiel astrologique. Dans mon cas précis, en superposant la partition du Cancer sur celle d’Uranus, mon but a toujours été d’utiliser mes dons astrologiques pour rappeler aux gens comment revenir aux coutumes de la tribu.

Alors, assez parlé de moi ; passons aux choses sérieuses. Uranus a transité par le Cancer de 1948 à 1956. Pendant cette période de huit ans, tous les habitants de la planète sont nés avec ce placement. C’est nous qui avons été surnommés les “Baby Boomers”. En gardant cela à l’esprit, pourquoi ne pas jouer à l’astrologue” et mettre ensemble 2 et 2 ? Sachant que le Cancer gouverne “Maman/Bébé” et qu’Uranus gouverne “Tonnerre et Foudre”, voyons où cela nous mène.

Il est bien connu qu’Uranus révolutionne tout ce qu’il touche. Les baby-boomers ont été élevés à la fin des années quarante et dans la première moitié des années cinquante. Nous sommes nés et nous avons grandi sur le rêve américain de l’après-guerre, celui de Dieu, de maman et de la tarte aux pommes. Ironiquement, ce que nous étions censés éliminer de nos programmes pour la petite enfance a donné naissance à ce qui est devenu “la famille dysfonctionnelle”. Nous étions loin de nous douter que le passage d’Uranus dans le Cancer était destiné à injecter un cocktail Molotov dans notre modèle du noyau familial, afin que nos propres enfants soient bien préparés à “retourner à la vie de la tribu” lorsqu’ils atteindraient l’âge adulte.

(Soit dit en passant, laissez-moi nuancer en disant que cela n’a rien à voir avec ce que HRC préconisait lorsqu’elle a écrit “It Takes a Village” – Bon sang, non. Son but était de soumettre les enfants à l’État. Ce programme est apparu sous le manteau depuis un certain temps. L’État, c’est autre chose : ce n’est pas la tribu. Pour en revenir à la façon de vivre de la tribu, nous devons tous nous rappeler que la famille humaine ne fait qu’un avec toutes les choses – il n’y a pas de séparation. Comme l’a dit JFK, “Where We Go One, We Go All”)

Nous y voilà. Les baby-boomers ont 70 ans, ou plus, et ont presque bouclé la boucle. Depuis notre naissance, Uranus s’est déplacée dans le Taureau et forme actuellement un angle de soixante degrés par rapport à la position qu’elle occupait à la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est ce qu’on appelle un sextile, c’est un aspect positif, constructif.

Qu’est-ce que ça veut dire? Cela signifie que les baby-boomers ont été à la hauteur de notre potentiel révolutionnaire, ou non. Beaucoup d’entre nous ont lâché en cours de route, tout comme beaucoup ne l’ont pas fait. Ceux d’entre nous qui soutiennent encore notre discours face à toute la pression extérieure qui vise à nous transformer en un accro du shopping, un drone, juste un autre ‘Moldu’, ou une ancienne version fatiguée de ‘Father Knows Best’, commencent à voir que l’énergie dysfonctionnelle que nous avons suscitée en cours de route, et les bombes que nous avons larguées sur toutes ces constructions de la famille nucléaire, avaient un but. Cet objectif est atteint au moment où nous parlons.

Ceux qui naissent dans la génération actuelle se sont incarnés avec Uranus en Taureau. En surface, le Taureau a une forte tendance matérialiste. De nombreux astrologues disent qu’il s’agit d’argent, de choses matérielles et de tous les plaisirs physiques. En termes purs et simples, le Taureau pourrait être considéré comme le veau gras, le veau d’or ou la vache sacrée – mais les meilleures choses de la vie ne sont pas des choses que l’on achète, et les biens de cette Terre ne se trouvent pas au centre commercial ou à la banque. Avec la dernière vague d’âmes nées sous l’influence d’Uranus en Taureau, nous pouvons supposer qu’elles sont là pour foudroyer chacune de ces formes de pensée. Maintenant que la Réserve fédérale a été fermée, qui sait ? Nous pourrions déjà toucher au but.

En creusant plus profondément le mystère, j’ai réalisé que le Taureau concerne ce que nous apprécions, ou ce qui est durable et permanent. Cela a à voir avec ce qui est intrinsèque à la Terre, ce qui est authentique et réel, ce qui est éternel et durable et qui sera ici à la fin de la journée, longtemps après que les banques, les machines et la techno-culture seront parties en fumée.

Sous tout ce que nous considérons comme le réel, la Grande Mère et les énergies tribales (qui étaient vivantes bien avant que l’humanité ne se sépare) détiennent la clé de notre salut. Les petits qui apprennent à marcher et à parler en ce moment sont «ceux que nous attendions», ceux qui sont venus pour nous aider à nous rappeler qui nous sommes et ce qui compte vraiment quand tout est dit et fait. Sommes-nous prêts à y aller ? Je ne sais pas pour vous, mais moi j’en suis sûre. Il y a bien plus à dire que cela, mais cela suffira pour le moment. Permettez-moi de vous inviter à prendre ce que vous pouvez dans les horoscopes de cette semaine.

Horoscopes

BELIER : 21 mars – 20 avril

Vous vous confinez sous un tas de considérations qui vous empêchent de dormir la nuit. D’un côté, vous êtes assez fort, mais quand vous regardez ce qui se trouve juste sous votre nez, c’est une bonne chose qu’une partie de votre être en sache assez pour adoucir la vérité quand elle est trop dure à supporter. D’une certaine manière, il est temps de se ressaisir et de se concentrer sur ce que signifie vraiment prendre soin de soi. Vous êtes fier d’être autosuffisant ; dans quelle mesure est-ce vrai ? Ce que je vois, c’est que vous seriez beaucoup plus heureux si vous pouviez trouver ce qu’il faut pour gérer les choses par vous-même.

TAUREAU : 21 avril – 20 mai

Vous avez toute la patience du monde. La plupart du temps, elle vous est utile, mais en ce moment, vous en avez plus qu’assez d’une personne ou d’une situation qui vous rend fou. Si c’est une personne, vous n’avez pas d’autre choix que de l’aimer à travers sa folie et de la laisser se débrouiller seule. Si c’est une situation, vous pouvez la changer, quand vous le voulez. N’ayez pas peur de couper le cordon et de suivre votre propre chemin. Tout attachement que vous avez vis à vis de choses qui ne fonctionnent plus pour vous doit être examiné à la lumière du fait qu’il vous rabaisse ou vous freine.

GÉMEAUX 21 Mai – 20 Juin
Je continue de penser à cette chanson du Magicien d’Oz; “Vous êtes hors des bois, vous êtes hors du noir, vous êtes hors de la nuit …” D’après ce que je peux voir, cela a été long. Une partie de vous est encore sous le choc de ce que l’on ressent quand on brandit une épée à double tranchant, dans l’éventualité d’une prochaine attaque. Au cours des prochaines semaines, tout sera bouclé, et quoi que cela ait coûté, cela en vaudra enfin la peine. La prochaine phase vous réservera probablement plus de temps pour vous-même et plus de temps pour ceux que vous aimez, ainsi que des opportunités intéressantes et de nouveaux projets.

CANCER

Les dernières semaines ont fait souffler beaucoup de vent dans vos voiles. Vous volez plus haut que jamais. Alors que la vie s’ouvre et vous fait avancer, un tout nouvel ensemble de variables vous présente des situations qui vous amènent à tout repenser. Quand une chose change, tout change : gardez cela à l’esprit. Vous vous sentirez mieux que jamais pendant un certain temps. Tôt ou tard, le “nuage rose” se dissipera et fera place à des considérations qui accompagnent tout processus de croissance. Faites les foins pendant que le soleil brille, mais gardez votre parapluie à portée de main, car votre véritable croissance commencera lorsqu’il commencera à pleuvoir.

LION: 21 juillet – 20 août
Vous êtes tête en l’air, vous vous demandez dans quelle sens vont aller les choses. Remettre de l’ordre a brûlé toutes vos réserves. Dans une impasse, il est toujours difficile d’agir, d’une manière ou d’une autre. Il y a bien plus que vous ne pouvez voir, alors donnez-vous le temps de remonter à la surface et de faire tout ce qu’il faut pour récupérer. La vérité sur ce qui se passe se révélera bientôt. Même si votre résistance est naturelle dans des situations comme celle-ci, surveillez de près le tort qu’elle vous fait. Lâchez vos stratégies et laissez vos envies de contrôle s’abandonner à la partie de vous qui est venue ici pour cette leçon.

VIERGE: 21 août – 20 septembre
Le problème ici est comment procéder. Si vous pensiez que le moment est venu pour vous d’atteindre votre but, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Organiser soigneusement son avenir interfère avec toute surprise de l’univers, qui à son tour, bouleverse le domaine des possibilités. Oui, ma chère, il est temps de colorier en dehors des contours et d’improviser pour changer. Ce qui se passe à partir de maintenant fonctionnera mieux si vous savez comment faire une place à ce qui va suivre dans vos tripes. Lorsque cela se produit, le nettoyage en profondeur vous force à prendre en compte les montagnes de chagrin et à libérer les blessures enfouies du passé.

BALANCE: 21 septembre – 20 octobre
Vous avez un tas de “trucs” à examiner pour avancer. Le reste de votre vie dépend des choix que vous faites en ce moment. Si vous êtes dans une relation, il est temps de vous alléger suffisamment pour parler de ce à quoi vous voulez vraiment que votre vie ressemble; cela peut être ce que vous voulez. Si vous êtes célibataire, il en va de même. Votre ouverture au changement est très importante, tout comme le désir de vivre une vraie vie. Vos angles morts sont la seule chose qui se dresse entre vous et l’épanouissement. Les vieilles histoires et les difficultés de développement résonnent dans vos oreilles. Ne laissez pas le passé vous gêner.

SCORPION

Dieu sait combien de temps cela prendra ? Vous pourriez accélérer les choses, mais il vaudrait mieux que vous laissiez tout suivre son cours. Il pourrait y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles vous êtes appelé à attendre, la question est donc de savoir ce que vous allez faire entre-temps. Vous devez comprendre qu’il s’agit d’une occasion en or de tourner court, ou de faire le ménage, dans ces interférences apparues dans votre évolution . Vous savez mieux que quiconque où je veux en venir. Entre les personnes qui ont encore un problème avec vous et vos affaires financières à tous les niveaux, vous avez de quoi vous distraire jusqu’à ce que tout cela soit résolu.

SAGITTAIRE: 21 novembre – 20 décembre
Même sous pression, vous avez de la grâce. Vous êtes un expert en matière de distribution d’amour inconditionnel. Dans votre situation actuelle, il faut être là à 100% pour quelqu’un ou quelque chose. Cela vous amène à vous demander pourquoi vous vous y êtes mis. Beaucoup d’entre vous sont dans un état d’âme en suspens, attendant que les choses montent ou descendent, sans savoir comment elles se dérouleront. Que puis-je dire? Nous sommes tous ici pour témoigner de notre situation et accepter «ce qui est». Oui, ce moment est énorme. Il n’y a pas de mots et toute réponse que vous trouvez doit être écrite de l’intérieur.

CAPRICORNE: 21 décembre – 20 janvier
Aller au fond des choses est le meilleur, et peut-être le seul moyen de rectifier ce qui jusqu’à présent a été mis sous le tapis. Si vous avez finalement compris cela, vous êtes beaucoup plus avisé que ceux d’entre vous qui ont choisi de regarder de l’autre côté. S’occuper des choses qui comptent ou des problèmes en jeu vous permettra d’éliminer chaque once de peur; cela, à son tour, ouvrira la voie à une autre raison de vivre. Si vous luttez toujours avec le fait que vous ne voulez pas voir ce que vous ne voulez pas voir, la vie vous secouera probablement encore quelques fois jusqu’à ce que vous écoutiez.

VERSEAU: 21 janvier – 20 février
Vous avez toujours opéré en dehors des rails. À ce stade, il semble que vous soyez prêt à trouver le cadeau qui se trouve dans le fait de “ne pas s’aligner comme tous les autres”. Difficile de savoir si montrer vos vraies couleurs vous causera des ennuis ou donnera un sens à votre vie, faites de votre mieux pour mettre votre ego en sourdine. Ce qui nous attend sur la route est un test. C’est l’un de ces moments de libre arbitre où ce que vous choisissez de faire compte plus que d’habitude. Gardez les choses simples, soyez humbles, mais restez suffisamment fort pour reconnaître et laisser apparaître le cadeau.

POISSONS: 21 février – 20 mars
Je suis ici pour vous dire que vous pouvez continuer le spectacle en toute sécurité. Cela pourrait inclure, lâcher prise, recommencer à zéro et / ou prendre le taureau par les cornes et foncer. Ne laissez pas la peur et les considérations financières vous gêner. S’il semble y avoir des blocages, sachez qu’ils sont là pour tester votre capacité à faire confiance aux conseils que vous recevez de l’intérieur. La joie est le mot clé de nos jours. Le sentiment que vous avez, ce besoin de preuves supplémentaires avant de lâcher prise, est malsain. Il est définitivement temps d’occire chaque once de négativité et de faire place à vos visions les plus vraies pour enfin décoller.

Copyright – Cal Garrison: 2020: ©