Mal d’égo, Bonheur d’être

18,00

Il est un éveil ordinaire dont on ne parle presque jamais si ce n’est dans le bouddhisme tibétain où il est nommé « Rigpa », et dans le bouddhisme zen où il est nommé « Petit satori ».

S’il n’est pas l’Eveil avec un grand E, il est cependant particulièrement précieux car il nous fait passer de la croyance à la vision.

Il est comme ces dessins faits de points proposés aux enfants. Invisible au commencement, tellement évident et simple ensuite.

François Malespine grandit dans une famille d’artistes-peintres. Après les Beaux-Arts il se forme au tissage artisanal. Il effectue ensuite deux voyages en Inde. Puis il enseigne les arts en collège et en lycée, et expose en France et aux Etats-Unis. Actuellement il exerce son métier de peintre dans le Sud-Ouest.

Visiter le site  L’Art de François Malespine

UGS : 978-2-910677-89-3 Catégorie :

Description

  Collection Non-Dualité

Commentaires :

Le Blog i-papy L’éveil ordinaire, 7 mars 2011

“Invisible au commencement, tellement évident et simple ensuite.” Alain Bayod

Commentaires sur Amazon.fr

Mise en piste, 14 mars 2013

Par Marie-Antoinette –

Ce premier livre « Mal d’ego, bonheur d’être, petit livre sur l’éveil ordinaire »a été comme une « mise en piste » pour moi. Je me souviens souvent de l’histoire du « Jongleur »… Je pleure de compréhension (Il jongle jusqu’à en mourir…) et d’émerveillement chaque fois que je le relis.
Marie-Antoinette.

Une belle lecture à recommander, 1 mars 2013

Par
RN
Ce petit livre est d’une grande densité et au même temps d’une grande simplicité. Il nous parle très directement, dans un langage proche et au même temps poétique qui traduit le fait que ce dont parle l’auteur est avant tout affaire de « vision ».

Je trouve que l’originalité de ce « Petit livre sur l’éveil ordinaire » est qu’il mêle à la description de ce qu’est le chemin spirituel (la progressive destruction de l’identification à l’ego, la conscience-témoin, le voir au lieu de penser, en bref, l’éveil) celle d’expériences personnelles de l’auteur (remontant même à l’enfance, avant la conscience du chemin), ce qui confère à l’ensemble une légèreté, une vivacité et une transparence brûlantes qui touchent et invitent à plonger dans notre profondeur.

Une lecture nourrissante, 24 février 2013

Par Olivier “Dall Danswer” (Centre, France)

Ce livre est un appel à l’Éveil. L’auteur nous invite à découvrir notre réelle nature. Par ses écrits, il ne nous donne pas des recettes toutes faites, mais pose des questions qui nous amènent nous-mêmes à nous interroger et à cheminer. La première partie de ce livre est en grande partie autobiographique et permet de comprendre le parcours de l’auteur, qui sait, nous faire partager son expérience. Je dois reconnaître que certaines expressions ou concepts étaient au début un petit peu obscur pour moi et j’ai dû revenir quelquefois sur des points de lecture. Comme toute terre à défricher, à force de la travailler, elle devient fertile et je les ai faits miens. Aujourd’hui, ils me donnent un autre regard quotidien sur mon rapport au monde, aux autres et à moi.
Je conseille donc chaleureusement cet ouvrage qui s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent se découvrir, cheminer intérieurement et spirituellement, qui ne fait l’apologie d’aucune religion en particulier, mais qui les respectent toutes. C’est un ouvrage tolérant qui nous invite à nous connaître mieux.
Il est possible d’en savoir plus sur son site […] et de découvrir son travail, mais aussi de dialoguer avec lui.
Je recommande.

Le second livre qui fait suite à celui-la est : Pratique de l’éveil ordinaire

A LIRE ET A RELIRE, 23 février 2013

Par
DANIELE –

Une lecture qui conduit à une véritable paix intérieure. L’auteur se livre avec beaucoup d’humilité et nous donne en partage quelques outils pour nous approcher au plus près de notre véritable nature.
Une lecture à laquelle je reviens souvent, un peu comme à une nourriture sacrée.

Auteur

Malespine François

François Malespine grandit dans une famille d’artistes-peintres. Après les Beaux-Arts il se forme au tissage artisanal. Il effectue ensuite deux voyages en Inde. Puis il enseigne les arts en collège et en lycée, et expose en France et aux Etats-Unis. Actuellement il exerce son métier de peintre dans le Sud-Ouest.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mal d’égo, Bonheur d’être”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *