L’Annonciateur du Bien à venir

16,00

L’ouvrage l’Annonciateur du Bien à Venir, que G.I. Gurdjieff considérait comme son ” premier enfant sur terre “, lui prédisant en le “lâchant dans la nature”, une diffusion inhabituellement large et croissante, fut retiré du circuit de diffusion peu de temps après sa parution. Nul aujourd’hui ne saurait dire avec certitude ce qui s’est passé.

UGS : 2-910677-38-9 Catégorie :

Description

Cependant, 50 ans après la disparition du maître, ses principaux héritiers ont décidé sa publication comme une pièce historique à ajouter au dossier autobiographique de l’œuvre globale.
Ce livre nous éclaire et nous montre les plans que Gurdjieff avait élaborés pour le futur de l’humanité afin de venir en aide aux humains sur plusieurs générations et aux quatre coins du monde.

Le premier appel que lança Gurdjieff à la civilisation contemporaine était : ” Réveille-toi, apprends à faire et fais quelque chose de toi “. Invitation à oser prendre le risque de se “dégoter une âme”.

104 pages

Auteur

Gurdjieff

Georges Ivanovitch Gurdjieff est né vers 1870 au Caucase, carrefour des traditions et cultures de l’Orient et de l’Occident. Il y reçoit une éducation religieuse et scientifique. Son livre "Rencontres avec des hommes remarquables" évoque ses années de formation et ses premières expériences de chercheur. Il relate comment sa quête du sens de la vie le conduit à entrer en contact avec des communautés isolées du Moyen-Orient et d’Asie, afin d’y recueillir les traces d’une ancienne connaissance. A partir de 1912, Gurdjieff réunit à Moscou et à Saint-Petersbourg  un cercle de personnes intéressées par ses recherches. Les troubles de la révolution l’obligent à quitter la Russie. Après un long périple, il s’installe finalement en France en 1922. Il y ouvre un institut pour mettre en pratique son enseignement en entreprenant la rédaction d’une série d’ouvrages afin d’en exposer ses idées. Il organise en France et aux Etats-Unis des conférences et des démonstrations de danses sacrées et d’exercices rythmiques appelés « les mouvements ». Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il interrompt ses voyages et l’intensité de son activité se concentre en France.

Les Instituts G. I. Gurdjieff

Après la mort de Gurdjieff à Paris en 1949, ses élèves se réunissent autour de Jeanne de Salzmann à laquelle il avait confié la responsabilité de poursuivre son oeuvre. Les premiers instituts de Paris, Londres, New York et Caracas sont fondés pour continuer la transmission directe de l'enseignement de Gurdjieff.

Les livres de Gurdjieff sont traduits en plusieurs langues, la musique qu'il a composée avec Thomas de Hartmann est éditée. Le travail des mouvements se développe et des films sont réalisés pour en préserver le sens et la forme. A partir de l'ensemble de ces connaissances, l'Institut Gurdjieff se consacre à l'étude de l'homme, de son évolution possible et de sa place dans le monde.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Annonciateur du Bien à venir”