La voie ordinaire

16,00

Au terme d’un long parcours spirituel, l’auteur nous ramène à la voie Ordinaire, celle du quotidien. Plutôt qu’une analyse intellectuelle ou traditionnelle, les lignes de ce texte, tracées en proses rimées, proposent au lecteur une approche originale et volontairement déroutante.

UGS : 979-10-91413-08-4 Catégories : ,

Description

Il s’agit d’une immersion dans une respiration faite d’allers retours entre les traditions spirituelles et la voie Ordinaire dont il est question. Peu à peu, la fréquentation de ces allers retours se propose d’induire une conversion du regard, au profit du regard de « l’Aigle » dont il est question dans le texte.

Le support de ce partage est l’expérience vécue de l’auteur, invitant ainsi le lecteur à plonger dans sa propre expérience, passée, présente ou à découvrir, pour y trouver des échos, des résonances, des intuitions.

Les traditions spirituelles et les grands idéaux de l’humanité sont abordés surtout par leurs limites, pour mieux inviter à ce saut dans l’Ordinaire. Les prélèvements, exécutés au scalpel, y sont volontairement provocants, non pas gratuitement, non pas sans respect, mais pour briser les repères du cheminant venu à maturité, et ainsi, de l’en libérer pour le paradigme Ordinaire.

L’immersion est crue et sans compromis, mais détendue et amicale, bien qu’il soit ici question de rien de moins que de la Vie et de la Mort. Si certaines traditions exposées retiennent ou confortent l’attention du lecteur, qu’il suive son élan, mais, un jour prochain, dans cette vie ou dans une autre, puisse la graine ici plantée porter ses fruits.

Auteur

Baltar Aquila

Au terme d’un long parcours spirituel, l’auteur nous ramène à la voie Ordinaire, celle du quotidien.Le support de ce partage est l’expérience vécue de l’auteur, invitant ainsi le lecteur à plonger dans sa propre expérience, passée, présente ou à découvrir, pour y trouver des échos, des résonances, des intuitions.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La voie ordinaire”