Paroles d’un enfant du Bwiti

20,00

Les enseignements d’Iboga : « Voilà la réalité, nous dit Tatayo, le Bwiti permet de toucher la Lumière, et la Lumière est un trésor qui n’est pas transmissible en lui-même, car l’expérience de chacun dans le Bwiti est unique. Donc forcément, c’est un secret. Tout ce qu’on réalise en mangeant le Bois est sacré, la Lumière qui entre en soi est intraduisible par les mots ; on pourrait peut-être la traduire par un chant, une danse, un poème ou même un clin d’œil…. »

UGS : 2-910677-60-5 Catégorie :

Description

Ce livre est un document rare, fruit des entretiens de l’auteur, initiée trois ans auparavant à des savoirs traditionnels africains essentiels, et de Tatayo, homme d’expérience qui a construit sa vie dans leur respect. Il permet pour la première fois de percevoir l’expérience vécue à laquelle se livrent les initiés au culte gabonais du Bwiti, souvent assimilé à un chamanisme, à travers l’absorption de l’iboga.
« Du Bwiti, on peut dire qu’il s’agit surtout d’un ensemble de sociétés secrètes religieuses, qui se sont formées autour d’une trame commune héritée du monde pygmée, dans laquelle l’iboga, plante sacrée et révélatrice, joue un rôle central en donnant accès aux visions censées élargi

Auteur

Laval-Jeantet Marion

Ehtnopsychologue, Ecrivain, artiste plasticienne, dont les oeuvres puisent particulièrement dans le rapport mystique ou engagé avec la nature. Elle était de passage au Cameroun dans le cadre d'une expo, nous l'avos rencontré. Jacques Epangue: Vous êtes à la fois artiste et psychothérapeute, y a-t-il dans votre travail une démarche qui met en parallèle ces deux dimensions de vous ? Moi j’ai toujours eu depuis l’enfance comme un besoin de soigner les gens, et puis quand on est artiste, c’est une vocation qui vient quand on est très jeune, et  que l’on ne choisi pas de toute façon. Donc j’ai toujours partagé ma vie entre les deux, et en même temps, je ne peux pas absolument abstraire l’un de l’autre. Donc ma vision, est une vision globale de mes deux dimensions comme vous dîtes. Par exemple cette notion de Art et Ecologie, pour moi c’est une notion qui va avec l’intérêt pour les traditions forestières, qui nécessitent que l’on conserve une écologie correcte. Tout est très lié pour moi.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Paroles d’un enfant du Bwiti”