Publié par

CAL GARRISON Horoscope hebdomadaire

Horoscope de la semaine du 8 mai 2021

Cet article est écrit sous la lumière d’une Lune en Bélier. Je suis née avec la Lune en Bélier et, pour plus d’une raison, j’adore quand elle passe dans ce signe. Une fois par mois, chaque fois que la Lune revient à sa position natale, un nouveau cycle commence, donc à un certain niveau, c’est comme si je devais naître à nouveau. Entre aujourd’hui et le 3 juin, une fractale de “ma vie jusqu’à présent” va se dérouler, un jour après l’autre. J’étais un bébé de dix mois qui est sorti de travers et qui est né avec un trou dans le cœur, alors les vingt-huit prochains jours devraient être intéressants.

En me demandant sur quoi écrire, j’ai décidé de couvrir certains des aspects qui sont mis en évidence cette semaine. Dans et autour de cela, quelques symboles Sabian sont apparus, donc nous allons les couvrir aussi.

Dès le départ, je vois que le Nœud Nord de la Lune se trouve à 12 degrés Gémeaux. Dans ce type de diagramme, le Nœud Nord est une flèche qui indique la direction vers laquelle l’humanité, et la planète dans son ensemble, se dirige à ce moment précis. Le symbole sabian pour ce degré est :

LES TERRES NOUVELLEMENT OUVERTES OFFRENT AU PIONNIER DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS D’EXPÉRIENCE.

La note clé de ce symbole est : “Le pouvoir et la joie des nouveaux départs”.

Après une année d’enfermement, c’est une perspective bienvenue et excitante. Si nous avons été soumis à des restrictions, ce que nous avons appris en nous faisant couper les ailes est sur le point de nous montrer l’utilité de l’adversité. D’un point de vue planétaire, cette affaire de nouveaux départs va nous libérer des ombres du passé lointain. Que nous réserve l’avenir ? Nous avons été dans l’obscurité pendant si longtemps qu’il est difficile de le dire ; à l’aube d’un changement de conscience, qui sait ?

Le fait que l’astéroïde Sphinx soit au carré des Nœuds de la Lune souligne le facteur « Qui sait ? » Avec Pluton en transit opposé au point médian de cet aspect, nous nous trouvons face à un jalon évolutif qui remonte à 250 ans, aux révolutions française et américaine, et encore plus loin dans le passé, 25 000 ans, jusqu’au début du Grand Cycle. Si Sphinx rend difficile de dire avec certitude comment les choses vont se passer, on peut supposer que les forces révolutionnaires font partie de l’affaire. Si vous ajoutez à cela ce qui a pu souffler dans le vent lorsque la vie a émergé du Grand Vide, vous aurez une idée plus claire de la situation actuelle. Oui, c’est biblique.

Alors que Pluton s’oppose au point médian du Sphinx et du Nœud Nord, il se trouve être en trigone avec Vénus. C’est un très bon signe. C’est de bon augure dans toute situation où une renaissance est impliquée. Cela me dit que nous allons sortir de ces fréquences apocalyptiques en un seul morceau.

Le point médian de ce trigone, se trouve à 27 degrés des Poissons. En lisant à ce sujet, une autre information est apparue. Le symbole Sabian pour ce degré du zodiaque est –

“LA LUNE DE LA MOISSON ILLUMINE UN CIEL CLAIR D’AUTOMNE”.

La note clé de ce symbole est “La lumière de l’accomplissement qui bénit un travail bien fait”.

Le livre poursuit en disant : “Le mot clé est CONSOMMATION. Mais dans cette consommation – ce moment “karmique” – la graine de la nouvelle manifestation cyclique est déjà latente”.

Sisyphe est un astéroïde qui a beaucoup à dire sur le fait de “recommencer à zéro” – ou non. Dans ce thème, il est en carré avec Eros. Dans son expression terrestre, Eros se traduit par le sexe et la passion. Il est directement lié au cœur. Au niveau mythique, Eros est celui qui a donné un coup de pied au cul de Gaia et qui a fait rouler toute la boule de cire au commencement du monde. Le fait qu’Eros soit au carré de Sisyphe me dit que nous sommes au point de basculement d’un processus cyclique où soit nous faisons ce qu’il faut pour que la terre continue de tourner, soit nous jetons l’éponge et laissons tout nous exploser au visage.

Une opposition d’Eros à Mars, et un carré secondaire de Sisyphe à Mars suggèrent que des efforts herculéens seront nécessaires pour passer au niveau supérieur. Avec Tisiphone qui frappe ce modèle d’aspect à partir du 24e degré du Verseau, il me semble que la déesse de la rétribution est prête à tout et n’est pas d’humeur à accorder sa pitié aux démons dont les intentions sont de nous maintenir dans l’obscurité.

Au cas où vous ne le sauriez pas, Tisiphone est l’une des Furies. Voici ce que Martha Lang-Wescott a à dire à son sujet :

“La tâche de Tisiphone était de punir ceux dont les crimes avaient été commis contre la parenté et les liens familiaux, en particulier le matricide – (le) meurtre de la mère. Elle était définitivement du genre Œil pour œil et se spécialisait dans les longs tourments au nom de la Justice… En fait, les Furies (et elles étaient trois…) punissaient de leurs propres manières secrètes les crimes de ceux qui échappaient ou défiaient une Justice plus publique. Tisiphone s’occupe des crimes que l’auteur pensait être cachés, ou masqués. Elle cherche à obtenir un “juste dessert”.

Patterns of Behavior – par Martha Lang-Wescott – page 53

Est-il nécessaire de l’expliquer en détail ? Je vous laisse le soin de mettre les points sur les « i ». Il me semble qu’il n’y aura pas de repos pour les méchants, ni de rédemption pour eux lorsque ce qui a été caché sera mis en lumière. Ce qui semble sinistre n’a pas pour but d’effrayer ; c’est juste la façon dont les choses se passent quand ce qui se passe commence à se passer. Les prophéties Hopi ont prédit les événements qui se déroulent actuellement, il y a longtemps:

“…. Les gens ordinaires deviendront inquiets et frustrés à cause de leur monde trépidant. Ils s’insurgeront particulièrement contre les politiques sanguinaires et la fourberie des dirigeants mondiaux. Les gens ordinaires du monde entier s’uniront pour lutter pour la paix dans le monde. Ils se rendront compte que leurs dirigeants ont échoué. Les personnes haut placées seront traquées comme des animaux, peut-être par le biais du terrorisme. À leur tour, les dirigeants riposteront et commenceront à se chasser les uns les autres. Cette situation prendra de l’ampleur et se propagera dans le monde entier. Elle deviendra incontrôlable dans le monde entier. …. Ici aussi, une décision finale sera prise pour les méchants. Ils seront décapités et ne parleront plus. “

Pour vous dire la vérité, chaque semaine, lorsque je me demande quoi écrire, une partie de moi a envie de laisser tomber – non pas parce que ça ne m’intéresse pas, mais parce que j’en ai marre de m’entendre parler. Cette semaine, alors que je me traînais à coups de pieds et de cris jusqu’à mon bureau, je n’ai cessé de me répéter : “Assieds-toi et écris la première phrase. Tout ce qui a besoin d’être dit viendra à toi quand tu regarderas les cartes du ciel”.

Une heure environ après le début de ce processus, les aspects ont commencé à m’époustoufler. En ajoutant ce que j’ai vu au fait que la première semaine de mai est probablement la période la plus puissante de l’année, je n’ai pu m’empêcher de penser : “Mon Dieu, est-ce réel ? Est-ce que je vois ce que je veux voir ? Est-ce que j’ose le mettre en mots ? S’agira-t-il d’un autre de ces articles où mes grands espoirs d’un monde nouveau et meilleur se fracassent sur les rochers du temps et sur les constructions matérielles qui nous ont maintenus liés et bâillonnés pendant des milliers d’années ?”.

Je suis sûre que vous pouvez prendre cela à votre compte – ou du moins vous pouvez le prendre pour ce que ça vaut ; il me semble que ça y est, les amis. De grands changements se préparent. Ils ont juste commencé à parler au-dessus d’un murmure. Ils vont s’amplifier entre maintenant et le lever héliaque de Sirius. D’ici la fin du mois de juillet, ou la première semaine d’août, que Dieu nous aide, je pense que nous serons sortis du bois.

Le symbole Sabian que j’ai cité plus tôt, qui dit : “Dans cette consommation – ce moment “karmique” – la graine de la nouvelle manifestation cyclique est déjà latente”, l’affaire des “nouveaux départs” et le potentiel pour que cela soit accompagné d’un changement de conscience est soutenu par trois grands aspects :

  • Psyché opposée à Astraea ; nous, l’humanité dans son ensemble, sommes en train d’accepter d’anciens niveaux de traumatisme et d’abus. L’esprit et le cœur collectifs sont au milieu d’une catharsis. Ce qui semble désastreux et destructeur est en fait une percée, ou une libération des chaînes du passé qui ouvrira l’espace pour que la vie se renouvelle et que nous puissions vivre à nouveau.
  • Siva opposé à Saturne ; la destruction des détenteurs du pouvoir, des forces patriarcales, ou des 1%, dont les intérêts particuliers ont pris le dessus sur la planète et ont complètement ignoré le plus grand bien de l’humanité.
  • Siwa opposé au Soleil ; u milieu d’un changement cyclique et irrévocable, comme dans “Une fois que ce sera terminé, rien ne sera plus jamais pareil”.

Un deuxième coup d’œil au thème du 8 mai m’a montré un tas d’autres aspects. L’un d’eux, qui m’avait échappé la première fois, était une opposition entre Pluton et l’astéroïde Apophis. Nous avons déjà parlé d’Apophis. Apophis est un serpent de mer, un léviathan qui vit pour détruire la Lumière. Son opposition à Pluton suggère que ce serpent est bien vivant, ici en pleine force, rongeant l’Arbre de Vie, faisant la seule chose qu’il sait faire.

Apophis et Pluton sont tous deux au carré d’Arachné. Arachné est la toile d’araignée. Ses torsions, ses tours et ses enchevêtrements impliquent que l’affrontement entre Pluton et Apophis est empreint de complexité et d’intrigue. Si et quand la vérité sur tout cela sera révélée, toutes les illusions que nous avons eues seront décimées.

Le fait qu’Atropos soit impliqué dans cette configuration d’aspect en dit long. Atropos est la fin de toutes choses. Sa conjonction avec Apophis me dit que c’est le dernier souffle, les choses sont sur le point d’aller dans un sens ou dans l’autre. C’est la bataille finale entre les forces de la lumière et les seigneurs des ténèbres.

Si tout cela semble trop apocalyptique pour être dit, c’est le cas. Nous vivons une époque inhabituelle, et il se passe plus de choses qu’on ne peut en dire. C’est un moment décisif. Restez à l’écoute, et pendant que vous y êtes, restez fidèle à vous-même, gardez les yeux ouverts et gardez votre cœur centré dans l’œil du cyclone.

A la prochaine fois XOXOXOX

Copyright – Cal Garrison: 2021: © 

Liens : Le site web de Cal GarrisonLa biographie de l’astrologue