Publié par

Recensions de Kodo Sawaki – À toi

Printemps 2020 – Sagesses bouddhistes – Le Mag, n° 13


29/12/2019 · BouddhaNews

Ce livre, réalisé grâce au travail de plusieurs pratiquants zen, rassemble les meilleurs enseignements de Kodo Sawaki (1880-1965), surnommé Kodo sans demeure. Le maître de Taisen Deshimaru n’a pas démarré sa vie sous les meilleurs auspices. Orphelin très jeune, il entre au monastère où il commence la pratique du zazen.

Continuer la lecture de Recensions de Kodo Sawaki – À toi
Publié par

Horoscope hebdomadaire de Cal Garrison

Horoscope de la semaine du 24 octobre 2020

Eh bien, nous arrivons à Halloween, ce qui, dans mon monde, signifie que nous sommes à l’aube de ce que les gens considèrent comme le Nouvel An “païen”. Quiconque cherche à savoir comment le présent et le passé sont liés sait que, jusqu’à ce que le pape Grégoire et les puissances en place décident de réorganiser notre relation au temps, le 31 octobre a marqué la mort d’un vieux cycle et le début d’un nouveau.

Si nous associons actuellement Halloween à des costumes, des bonbons et des citrouilles sculptées, c’est parce que la vérité sur presque tout a été enveloppée et mise en sécurité “là où le soleil ne brille pas” pour une période plus longue qu’aucun d’entre nous ne peut s’en souvenir. Ceux d’entre vous qui remettent cela en question sont les bienvenus, mais avant de l’oublier, faites votre devoir. Comme l’a dit un jour Wayne Dyer : “L’ignorance ultime est le rejet de quelque chose dont vous ne savez rien, mais sur lequel vous refusez d’enquêter”.

En tenant compte de ces réflexions et en gardant à l’esprit que la nuit d’Halloween, il y aura une pleine lune sur l’axe Taureau-Scorpion, il serait peut-être temps de creuser un peu plus l’essence de ce qui se passe réellement en ce moment. Parce qu’il ne s’agit pas de politique, et pas seulement de nous en tant qu’individus et de ce qui nous préoccupe dans notre vie quotidienne – ni des dernières nouvelles, de l’économie ou de la débâcle de Corona. Étendez votre esprit assez loin pour qu’il s’articule autour de l’idée que “Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, qu’on n’en rêve dans votre philosophie” (Shakespeare – Hamlet)

Je pourrais regarder les étoiles et vous donner mon point de vue sur ce que font les planètes, mais je ne vous ferai pas perdre votre temps à faire des pronostics ou à prétendre que j’ai le scoop sur la façon dont tout cela va se dérouler. Je vous dirai que je suis anxieuse et que j’attends avec impatience depuis un certain temps, en attendant l’aube. Pendant cette période de tension, beaucoup de choses se sont embrouillées – l’atmosphère générale est tellement polarisée qu’elle a divisé toutes mes relations proches, au point que le mieux que nous puissions faire est d’accepter d’être en désaccord et de nous taire sur ce que nous ressentons vraiment – ce qui ne laisse aucune place pour parler d’autre chose que du temps, et de garder nos distances.

Si la réalité extérieure semble se décoller, c’est parce que ce qui a été caché pendant au moins 13 000 ans remonte à la surface et remplace les montagnes de ténèbres et d’ignorance par la véritable histoire, quelle qu’elle soit. Nous n’avons pas de précédent pour cela. C’est comme si la Terre était une énorme Piñata, et que Dieu venait d’apparaître pour défoncer toute la boule de cire, pour ensuite dévoiler toutes sortes de secrets et de mensonges dont nous ignorions l’existence. Tout le monde sur la planète perd la tête. L’âme collective est dans un état de dissonance cognitive.

Si vous vous demandez pourquoi nous avons du mal à nous entendre avec nos proches, c’est parce que même ceux qui pensaient avoir tout compris sont en train de découvrir que nous n’avons jamais compris ce qui se passe réellement. Passer de la certitude sur tout ce qui se passe à l’aveu que nous sommes complètement perdus rend les relations difficiles. Pour sauver la face, nous prenons parti et nous nous disputons pour savoir qui a raison et qui a tort.

P.S. : ce n’est pas un débat – et ce n’est pas une répétition générale – nous sommes au centre de ce qu’ils voulaient dire quand ils ont parlé du Kali Yuga, ou écrit le Livre de l’Apocalypse, ou les prophéties Hopi, ou la légende du Ragnorök (ou Crépuscule des Dieux). Ne perdez pas votre temps à argumenter, cela ne fait qu’empirer les choses, et Dieu sait que nous sommes au-delà de cela :

«  Nous sommes à l’aube d’un incroyable changement global. Un carrefour où nous prendrons des décisions qui influenceront la vie sur Terre pendant une bonne partie de ce que nous appelons le temps. Nous pouvons ouvrir les portes des prisons mentales et émotionnelles qui ont confiné la race humaine pendant des milliers d’années. Sinon nous pouvons permettre aux agents de ce contrôle de mener à bien leur programme d’asservissement mental, émotionnel, spirituel et physique de chaque homme, femme et enfant de la planète avec un gouvernement mondial, (et une) banque centrale et une monnaie, étayés par une population ‘micropucée’ » (The Biggest Secret – David Icke)

Au lieu d’ajouter à notre confusion, c’est juste mon avis, laissez-moi vous offrir quelque chose d’utile, quelque chose avec lequel vous pouvez travailler. À moins que vous ne soyez un démon d’une réalité alternative, sous tout cela, je suis presque sûre que nous voulons tous la même chose. Si un monde nouveau et meilleur est sur votre liste, et que vous pensez que nous créons notre propre réalité, la méditation qui suit vous aidera à faire naître ce qui est notre plus grand bien. Avant que vous ne vous lanciez dans cette aventure, elle vous aidera également à vous rappeler que –

L’esprit n’a que des questions, le cœur n’a que des réponses

INSTRUCTIONS POUR ALLER DANS LE CŒUR

Au début, lorsque vous vous y habituerez, il serait peut-être bon de commencer par fermer les yeux et de ralentir votre respiration suffisamment longtemps pour installer votre conscience dans votre crâne, ou dans votre tête. Sentez ce que vous ressentez à l’intérieur de votre tête. Restez là pendant un moment et ressentez-le complètement.

Maintenant, déplacez votre conscience vers votre cœur et faites la même chose. Sentez ce que vous ressentez dans votre cœur. Restez là pendant un moment. Ensuite, retournez entre le cœur et la tête plusieurs fois et voyez s’il y a une différence. Vous n’aurez pas à faire cela à chaque fois que vous irez dans votre cœur, mais c’est un bon exercice.

Faites le nettoyage du MerKaBa, véhicule de Lumière et le souffle de l’Unité (ou, quelle que soit la forme de méditation que vous suivez). À partir de cet état d’expansion, lorsque vous vous sentirez prêt, amenez votre conscience à votre tête et ressentez-la. Après avoir fait cela, séparez mentalement votre tête du reste de votre corps : placez-la au-dessus de vous. Vous devez le faire temporairement car l’esprit est très peu utile lorsque vous êtes dans l’espace du cœur en train de créer. Vous rattacherez votre tête à la fin de la méditation et il est très important de le faire.

La tête étant séparée, amenez maintenant votre conscience à l’ouverture de votre cou. Laissez votre conscience voyager dans votre gorge et déplacez-la vers votre poitrine et votre cœur. Maintenant, tenez-vous devant votre coeur et quand vous êtes prêt, allez dans votre coeur. Vous pouvez visualiser le champ toroïdal autour du cœur et permettre à votre conscience de se déverser dans le vortex au sommet du cœur – ou vous pouvez simplement vous glisser directement dans le cœur en créant une ouverture dans la paroi extérieure du cœur et en la faisant glisser.

Lorsque vous entrerez dans votre cœur, il fera probablement très sombre. Si c’est le cas, demandez à ce que la lumière vienne. Notez l’endroit où vous êtes. Ce qu’il y a à l’intérieur de votre cœur. Il y a une chambre à l’intérieur de votre cœur qui est très ancienne et très vieille. Vous la connaissez parce que vous y êtes allé de nombreuses fois. C’est l’espace où vous allez entre chaque vie.

Prenez note de votre état lorsque vous vous trouvez dans cet espace et notez à quoi ressemble votre cavité cardiaque. Il s’agit généralement d’une petite pièce ou d’une sorte de grotte, mais cela peut être différent pour vous. Soyez ouvert à tout ce qui vous entoure et ne vous attendez pas à ce que cela se passe d’une manière particulière. Une fois que vous êtes dans cet espace, vous pouvez TOUT faire. Vous pouvez inviter le moi supérieur de toute personne avec laquelle vous souhaitez communiquer à entrer dans cet espace, lui parler et écouter ce qu’elle vous répond. Vous pouvez poser n’importe quelle question et obtenir des réponses. Les réponses ne seront pas nécessairement sous forme de mots. Elles peuvent venir sous forme d’images. Soyez ouvert à toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Cela n’a pas d’importance. C’est votre propre expérience. Laissez-vous aller et regardez les choses se dérouler.

Vous pouvez également créer à partir de cet espace et définir n’importe quelle intention que vous souhaitez pour vous-même ou pour le monde. C’est un très bon endroit pour visualiser la paix et l’harmonie dans le monde. Tout ce qui est créé dans le cœur est créé à partir d’un lieu d’unité et d’unicité. Le cœur est le lieu de l’Unité, contrairement à l’esprit, qui est toujours polarisé et donne des résultats polarisés.

Restez dans votre cœur aussi longtemps que vous le souhaitez. Vous saurez quand il est temps de vous arrêter. Je vais dans mon cœur chaque fois qu’il y a quelque chose dans ma vie dont je ne trouve pas la réponse, ou chaque fois que je veux guérir quelque chose, que ce soit moi-même, ou une relation, ou tout autre type de situation. Il n’y a pas de limite à ce qui est possible dans cet espace. Les réponses que vous obtenez et les expériences que vous vivez sont plus réelles que vous ne pouvez l’imaginer. Ne négligez rien de ce qui se passe ici. Tout est réel.

Lorsque vous sentez qu’il est temps de retourner dans le monde, laissez votre conscience sortir du cœur comme elle y est entrée et permettez-lui de remonter à travers la poitrine jusqu’à la gorge. Lorsque vous arrivez à l’ouverture au sommet de la gorge, ramenez votre conscience à la tête et rattachez votre tête à votre cou. Lorsque vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux et revenez à la 3D.

Je tiens un journal de toutes mes expériences lorsque je me rends dans l’espace cardiaque et que je constate que cela m’aide. Si vous vous sentez attiré par cette expérience, allez-y, mais ce n’est pas nécessaire. J’ai vingt ans d’expériences enregistrées de choses qui se sont passées quand j’étais dans mon coeur et je les trouve très intéressantes à regarder rétrospectivement.

Utilisez ce processus chaque fois que vous le souhaitez. C’est un outil formidable. Je trouve qu’il fonctionne aussi bien que n’importe quelle guérison que je reçois d’un praticien et il est très utile pour m’aider à voir où je suis bloquée et à dégager ce qui me gêne.

J’espère que cela vous aidera autant que cela m’a aidée.

………………………….

La semaine prochaine sera forcément énorme, alors bouclez votre ceinture. Je me joins à votre rêve pour tout ce qui est dans notre plus grand intérêt, et je vous souhaite à tous un joyeux Halloween. A la prochaine fois… une petite musique pour vous…

Plus de 8 minutes

https://www.youtube.com/watch?v=DqacrSa4jmA

(Ce lien n’est pas “en direct”. Pour écouter cette chanson, vous devrez couper et coller le lien dans votre barre des tâches)

Liens : Le site web de Cal Garrison La biographie de l’astrologue

Publié par

Cal Garrison, astrologue

Cal Garisson

Cal GarissonBiographie

J’ai commencé à étudier l’astrologie le jour de mon seizième anniversaire, lorsque mon père m’a offert un exemplaire de “The Coffee Table Book of Astrology”, c’est à dire, les bases de l’astrologie. C’était en 1964. Deux ans plus tard, j’étais tellement concentrée que j’ai abandonné ma carrière d’artiste pour me consacrer entièrement à l’étude de l’astrologie.

Continuer la lecture de Cal Garrison, astrologue
Publié par

Foire du livre et rencontres de libraires à Bruxelles

Librairie Tropismes

La Foire du livre de Bruxelles a eu lieu cette année. Une occasion pour nous de rencontrer Marie Gosse de Diffusion Nord Sud, notre distributeur en Belgique. Puis nous nous baladons dans le salon, longeant les longues allées du hall de brique rouge typiquement bruxelloises. Nous sommes contents de voir le stand des éditions Alain Bargain, premier ambassadeur des polars bretons, sinon pas de grandes surprises – sauf la salle de bandes dessinées qui ressemble un peu à une boite de nuit berlinoise.

Continuer la lecture de Foire du livre et rencontres de libraires à Bruxelles