Vous êtes iciC'est la nouvelle lune : testez la diététique taoïste

C'est la nouvelle lune : testez la diététique taoïste


ParRedaction- Posté le28 mars 2017

La diététique taoïsteSelon la tradition du Tao, la cause de toutes les maladies est un déséquilibre dans l’organisme entre le principe actif yang et le principe passif yin. Partant de cette notion de base, les Pères du Tao ont mis au point des techniques de santé qui proposent des règles alimentaires précises et des techniques spécifiques de travail du corps.

Un cycle  de 28 jours est à commencer à chaque nouvelle lune.

Commander en ligne

Cette méthode représente à elle seule un système médical absolument naturel excluant tout médicament. Pour les médecins du Tao, c’est à un déséquilibre existant dans l’organisme entre le principe actif Yang et le principe passif Yin, que sont dues toutes les maladies. Partant de cette notion de base, ils ont mis au point des techniques de santé, leur but étant d’atteindre une longue durée de vie ; pour eux, la durée moyenne pour un homme étant de 140 ans. Le simple fait d’appliquer cette méthode sur vous-mêmes vous étonnera ! En effet, la "question alimentaire" demeure un des grands éléments devant être pris en considération, car dans une certaine mesure, comme le dit l’adage : "La digestion fait l’homme".

Ainsi chaque bouchée que nous absorbons représente un acte positif qui atteste notre appartenance à l’Etre, à la Vie. Tout est dans tout. Un déséquilibre en un point particulier provoque un déséquilibre général. Lorsque l’équilibre est retrouvé, la maladie tend à disparaître. Vous pouvez acquérir une top-forme excellente, une santé meilleure, il suffit pour cela que vous le décidiez aujourd’hui même !

La Diététique du Tao, s’adapte à tous : jeunes ou vieux, maigres ou gros sédentaires ou actifs, intellectuels ou manuels, tout en tenant compte de votre douilletterie d’humain civilisé.

Cette méthode fonctionne par cycle, elle est limitée dans le temps. Les différents cycles pourront vous donner les résultats suivants :

1. Un poids corporel parfait (vous pouvez maigrir de 10 kg).

2. La disparition complète des maladies telles que : constipation - hémorroïdes - dyspepsie - colique - urémie - eczéma - déficience cardio-vasculaire - rhumatisme - arthrite - cholestérol - asthme.

3. La disparition des maladies organiques affectant les organes suivants : cœur - estomac - intestins - utérus. Cette méthode est facile à pratiquer et des recettes délicieuses vous sont proposées. De plus, pour profiter au maximum de ce régime et qu’il soit très efficace, des exercices physiques vous sont enseignés. Par ce traitement, le corps purifié, débarrassé de ses toxines, redonne toute la vitalité, développe le potentiel énergétique dont vous avez besoin et profite à votre mental ainsi clarifié.

LA VIE DES ADEPTES D’UNE " DEMEURE OUVERTE " DE L’ASIE CENTRALE

En général, les Occidentaux ont tendance à voir les pionniers de la recherche spirituelle d’Extrême-Orient sous les traits d’hommes passant la majeure partie de leur journée accroupis, plongés dans la méditation et ne se livrant que fort peu aux exercices manuels. Cette image, valable dans une certaine mesure pour certains ashrams Indiens, est totalement fausse en ce qui concerne les "monastères ouverts" du Sin-Kiang, au Tsin-Ghaé, du nord Tibet ou de la basse Mongolie.

Les Tao-to-jen, qui ne sont pas, qui n’ont jamais été - contrairement à leurs voisins les Lamas - les bénéficiaires d’un ordre féodal dont la disparition ne doit pas être regrettée, vivent sous un régime où la parole de Saint-Paul : " Qui ne travaille pas ne mange pas ! " a force de loi..

Durant des années, le néophyte doit gagner sa vie de ses mains généralement en pratiquant des travaux agricoles - tout en poursuivant ses études. Mener de front ce double emploi du temps sous un climat qui est un des plus rudes de la planète exige une constitution exceptionnellement résistante. Les adeptes résidant dans un " monastère ouvert " peuvent se permettre d’absorber des nourritures qui terrasseraient le Chinois des Vallées, et, tout aussi bien, l’Européen moyen. Leur prescrire un régime alimentaire, leur donner une nourriture autre qu’énergétique serait d’une inutilité manifeste - et d’ailleurs une impossibilité : il n’existe pas, en Mongolie par exemple, de magasins spécialisés dans les produits de régime. De plus, les aspirants tao-to-jen recherchent, en principe, tout autre chose que la santé physique et le prolongement de la durée de leur existence telle que les hommes le conçoivent habituellement.

UN VERITABLE SYSTEME MEDICAL ENTIEREMENT NATUREL

Ceci dit, il existe bel et bien une diététique du Tao qui constitue, à elle seule un véritable système médical entièrement naturel. Elle est, de nos jours comme autrefois, utilisée en Chine et dans les pays voisins avec un indéniable succès. En Chine, il est un adage qui dit que l’homme qui pratique le Tao médical se reconnaît à son allure et à son odeur. L’allure est d’un être jeune quel que soit l’âge, l’odeur est agréable, contrairement, dit-on, à celle de l’homme qui méconnaît les Règles du Tao. La " vox populi " ajoute, comme il fallait s’y attendre, que l’adepte du Tao médical vit toujours plus de cent ans ! Bien entendu, l’exagération est manifeste et le propos rejoint les contes, faisant état d’Immortels qui demeuraient là-bas, vers l’Ouest, du côté des montagnes. Toutefois, il y a là, comme dans la plupart des légendes, un fond de vérité.

Par James LOVELACE


Rappel : Cure de jouvence de 28 jours à débuter un jour de nouvelle lune.

Acheter en ligne

Find Us On...

Find Editions L'Originel - Charles Antoni on TwitterFind Editions L'Originel - Charles Antoni on FacebookFind Editions L'Originel - Charles Antoni on YouTubeFind Editions L'Originel - Charles Antoni on MySpaceEditions L'Originel - Charles Antoni RSS feed

Abonnez-vous à notre NEWSLETTER